MIJ au vent!  
Jura Uni et Libre  
  

JURA : HISTOIRE

Le Jura est véritablement né en l'an de grâce 999, lorsque le Roi de Bourgogne Rodolphe III fit don de l'abbaye de Moutier-Grandval et de ses nombreuses dépendances à l'évêque de Bâle. Cet acte fut la création d'un nouvel état, communément appelé Evêché de Bâle.

Vassal de l'empereur, l'évêque porte le titre de Prince et cette situation ne pris fin qu'avec la Révolution Française de 1792 et la création de la République Rauracienne.Cet état survécu tant bien que mal à travers les siècles.

Ici vous pourrez lire son histoire vue par des historiens

Nous fêtions en 1999 donc le millénaire de la création du Jura historique, bien avant celui de la Confédération Helvétique (1648, ou "officiellement" 1291...) ou du Canton de Berne.......

Carte 1792

Superficie totale approximative en 1792: 1618 km2
 

En 1792, la République Rauracienne est proclamée le 19 décembre. Elle comprendra les régions de Porrentruy, St-Ursanne, Delémont, Laufon ainsi que les Franches-Montagnes (+ les communes de Lajoux et des Genevez).  La pression des révolutionnaires français provoquera un fin précoce de la République Rauracienne, en mars 1793.
rr.jpg (37508 bytes)
Statistiques connues de la République Rauracienne: 
Superficie totale 940.7km2
Population totale 39.775 habitants
   
Détails concernant la superficie:   
Ajoie 317.3 km2
Franches-Montagnes 218.1 km2
Delémont 265.4 km2
Laufon et Birseck  139.9 km2
Totale: 940.7  km2
   
Détails concernant la population:   
Ajoie/Franches-Montagnes 23.050  habitants
Delémont/ Laufon 16.725 habitants
Population totale 39.775  habitants
   

De 1793 à 1815, le territoire fut envahi, remodelé, annexé à la turbulente France. Il fût durant quelques années le plus petit département français par sa population. Le Jura fût rebaptisé Mont-Terrible, histoire d'être plus "révolutionnaire", car la montagne qui lui donna cette variante s'appelle en fait Mont Terri!

dfmt.jpg (41969 bytes)
Puis il fût rattaché au Département du Haut-Rhin dfhr.jpg (63067 bytes)
   
   

suisse1600.jpg (122993 bytes)En 1815, lors du Congrès de Vienne, les puissances victorieuses ne surent que faire de ce pays et le léguèrent finalement, contre toute logique et contre la volonté de celui-ci, au Canton de Berne. Berne reçu le Jura en dédommagement de la perte du Canton de Vaud et de la Haute-Argovie.

 

Ainsi débuta une longue période d'incompréhension et de troubles internes. A plusieurs reprises des personnalités politiques revendiquèrent la création d'un canton du Jura, sans succès toutefois. Le premier exemple fût le serment de Morimont (1826) proclamé par quatre séparatistes jurassiens. En voici la teneur: «Sous l'ombrage de ces hêtres, au milieu de ces ruines, Xavier Stockmar, Louis Quiquerez et Olivier Seuret ont juré de délivrer le Jura de l'oligarchie bernoise au risque de la vie ou de la liberté. Ils ont tenu leur serment en 1830.»

  brochure.jpg (28788 bytes)

 

 

Ou en 1919 par exemple, un projet d'autonomie fut publié. 

 

 

 

Un drapeau fut même proposé:1919.jpg (27514 bytes)

Mais le véritable sursaut historique n'interviendra qu'en 1947...

 


Visitez nos pages histoires condensées en périodes:

Période pré-romaine et bourguignonne (- 999)

Principauté (dès 999- 1947)

Question Jurassienne moderne (1947 à 1964)

Les années de braises (1964 à 1980)

L'attente (1980 à 2000)

XXIème siècle